Passerelle piétonnière Rapperswil - Hurden

Distinction: Passerelle piétonnière Rapperswil - Hurden (Saint Gall / Schwyz) | Photo: Laurence Bonvin, Genève
Distinction: Passerelle piétonnière Rapperswil - Hurden (Saint Gall / Schwyz) | Photo: Laurence Bonvin, Genève

Ce franchissement piétonnier de 841 m de longueur offre un contact étroit avec le lac et le paysage, et procure l'illusion de "marcher sur les eaux". Son tracé respecte le passage obligé du chemin des pèlerins d'autrefois: la chapelle historique du Heilig Hüsli (datant de 1511). L'impact de l'ouvrage sur le lac est limité aux 233 pieux de chêne qui supportent le pont. Quant au choix du bois comme matériau de construction, il montre le souci d'écologie du maître d'ouvrage, d'autant que ce bois provient en partie d'arbres tombés lors de l'ouragan Lothar. La structure porteuse ne comporte que trois types d'éléments simples: les pieux en chêne, des profilés en acier et un tablier composé de madriers (58 x 190 mm) non jointifs de façon à permettre l'écoulement des eaux de pluie.

données de projet

Rapperswil - Hurden (Saint Gall / Schwyz)
Mandant:
Communes de Rapperswil et Freienbach, Walter Domeisen, président de la Ville de Rapperswil (président de la commission)

team

Groupe d'études:
Huber & Partner AG, Rapperswil / Walter Bieler AG, Bonaduz / Reto Zindel, Coire
Structure:
Walter Bieler, ingénieur civil SIA, Bonaduz
Tracé / direction des travaux:
Bruno Huber, ingénieur civil EPF SIA, Rapperswil
Architecture:
Reto Zindel, architecte EPF, Coire
Suivi écologique:
OePlan GmbH, Rapperswil
Géologie / mensuration des pieux:
Dr. H. R. Schneider, Zoug