01.03.2024 | sia online | Communication SIA

Le titre de membre d’honneur de la SIA décerné à Alain Berset et à Barbara Buser

Ce vendredi, les délégués de la SIA ont décidé de conférer le titre de membre d’honneur à l’ancien conseiller fédéral Alain Berset et à l’architecte bâloise Barbara Buser. Tous deux se sont distingués par leur engagement soutenu, à différents niveaux, pour une culture du bâti de qualité. En tant que ministre de la culture, Alain Berset a promu des politiques progressistes qui ont favorisé un aménagement durable de notre cadre de vie, tandis que l’architecte Barbara Buser a concrétisé ces ambitions par ses projets novateurs.

Dans le cadre de la Conférence des sections et des groupes professionnels de ce jour, la commission de sélection a proposé aux délégués SIA d’élire deux nouveaux membres d’honneur : l’ancien conseiller fédéral Alain Berset et l’architecte ETH/SIA Barbara Buser. Les délégués ont accepté cette proposition à l’unanimité, reconnaissant ainsi les contributions remarquables de ces deux personnalités en faveur d’une culture du bâti de qualité. Barbara Buser et Alain Berset se sont engagés de différentes manières pour le développement durable de l’environnement construit en Suisse. Le titre de membre d’honneur leur sera officiellement remis dans le cadre d’une cérémonie le 25 avril, à Fribourg.

Engagement pragmatique en faveur de la réaffectation et de la réutilisation
Barbara Buser a fondé le bureau d’architecture in situ à Bâle, où elle est à la tête d’environ 100 collaboratrices et collaborateurs. Pour cette architecte, les conceptrices et concepteurs sont des prestataires de service, comme elle l’explique récemment dans une interview. « Rares sont les architectes qui peuvent s’exprimer et concevoir des bâtiments en qualité d’artistes. La grande majorité devrait en réalité travailler au service de gens qui ont besoin d’espaces d’habitation et de travail », précise-t-elle. Barbara Buser se met elle-même au service de la société depuis trente ans. Sauvant des bâtiments anciens de la démolition, elle transforme et réaffecte ces lieux en suivant une logique de circularité, plutôt qu’une approche industrielle de construction de remplacement.

En plus de s’investir au sein de son bureau d’architecture, elle a fondé la fondation « Kantensprung » visant à encourager les transformations urbaines, la coopérative « wohnen & mehr », ou encore la ressourcerie « Bauteilbörse Basel ». Ses projets ont suscité de l’intérêt en Suisse et à l’international. Lors de la Biennale d’architecture de 2021, Barbara Buser a ainsi reçu le Global Gold Award de la Fondation Holcim pour la construction durable pour son projet K.118 à Winterthour, au cours duquel, avec son équipe, elle a réalisé une surélévation du bâtiment de tête de la halle 118 en réemployant des matériaux de construction. Urs Rieder, coprésident de la SIA ad interim, apporte l’éclairage suivant : « La SIA rend hommage à Barbara Buser pour sa lutte constante en faveur d’un changement de paradigme auprès des concepteurs, des artisans et des maîtres d’ouvrage. Pour elle, le choix de préserver – plutôt que de démolir et reconstruire – est la seule solution viable pour réduire radicalement les émissions de CO2 du secteur de la construction. Barbara Buser fait preuve d’une réflexion et d’une action globales et suit les mêmes objectifs que notre association. »

Ambassadeur d’une culture du bâti de qualité pour la Suisse et l’Europe
Pendant son mandat de ministre de la culture entre 2012 et 2023, Alain Berset a placé la culture du bâti au cœur des préoccupations. Durant ses années de présidence, en 2018 et en 2023, il a convié les ministres européens de la culture à une conférence internationale sur ce sujet à Davos, en marge du Forum économique mondial. Cette initiative politique a conduit à l’adoption de la Déclaration de Davos, par laquelle les États européens s’engagent à intégrer une culture du bâti de qualité dans leurs politiques et stratégies. Cette déclaration, adoptée en 2018, a servi de fondement au Système Davos de qualité pour la culture du bâti et à l’Alliance de Davos pour la culture du bâti. De plus, l’ancien conseiller fédéral Alain Berset s’est investi pour que ce thème soit intégré dans le Message culture de la Confédération.

Comme le déclare Alain Oulevey, coprésident ad interim, « la SIA remercie l’ancien conseiller fédéral Alain Berset pour l’engagement constant dont il a fait preuve en tant que ministre de la culture. Le Système Davos de qualité insiste sur une approche globale de la qualité de la culture du bâti, laquelle nécessite la collaboration interdisciplinaire des concepteurs et une coopération avec les milieux politiques. » Pour la SIA, ce système constitue une base essentielle, servant notamment de cadre de référence pour le travail d’évaluation du jury du Prix SIA, la distinction suisse pour des réalisations au service d’un cadre de vie durable, dont la première cérémonie de remise se tiendra en mai prochain. Les études de cas présentées sur la plateforme culturedubatisuisse.ch se fondent également sur ce système.

Merci d’adresser vos questions à :

Carola Etter-Gick, porte-parole de la SIA
Tél. : 079 287 16 42, courriel : carola.etter(at)sia.ch

Twitter : @sia_schweiz
www.sia.ch/medias